Tanzanie

pour visualiser nos meilleurs tarifs promotionnels.
C'est simple, gratuit et rapide
Séjour Kite d'exception à Zanzibar
À partir de 1000€
pour 1 nuit

Tanzanie, Zanzibar

Séjour Kite d'exception à Zanzibar
Niveau : Tous niveaux
Recommandé aux Adultes, Famille
KITE & WIND

Dernière minute

Date de publication :

Situation sécuritaire

Publié le 11/01/2024

La menace terroriste est avérée dans plusieurs Etats voisins de la Tanzanie, ainsi qu’à la frontière avec le Mozambique. Du fait de la porosité des frontières, du caractère international des réseaux terroristes et des incursions d’éléments insurgés, la Tanzanie est une cible potentielle du terrorisme. Plusieurs projets d’attaques contre des cibles étrangères ont été signalés et déjoués en 2023.

Dans ce contexte, il est recommandé de faire preuve de la plus grande prudence, tout particulièrement dans les lieux fréquentés par les étrangers (hôtels, bars, restaurants, discothèques, centres commerciaux, lieux de culte, etc.), sur l’ensemble du territoire tanzanien et notamment la capitale économique du pays Dar-Es-Salam.

Pour rappel, la zone frontalière frontière entre le Mozambique et la Tanzanie est formellement déconseillée (en orange et rouge sur la carte des niveaux de vigilance). Compte tenu du risque terroriste qui reste très élevé dans cette zone, les personnes susceptibles de s’y trouver sont invitées à se signaler sans délai auprès de l’ambassade de France à Dar-es-Salam et à s’enregistrer sur le fil d’Ariane.

Urgence Attentat – Vigilance renforcée pour les ressortissants français à l’étranger

Publié le 16/10/2023

Compte tenu du relèvement, sur l’ensemble du territoire national, de la posture du plan Vigipirate au niveau Urgence attentat, une vigilance renforcée est recommandée à l’ensemble de nos ressortissants résidant ou de passage à l’étranger.


Entrée / Séjour

Formalités d’entrée

Reconnaissance par la Tanzanie des passeports temporaires et des laissez-passer délivrés par la France

Les passeports temporaires sont reconnus par les autorités locales.
Les laissez-passer sont reconnus.

Toutefois, le titulaire du document devra faire obligatoirement viser le laissez-passer par l’immigration avant de pouvoir quitter le territoire Tanzanien.

Visa obligatoire

Un passeport dont la validité est supérieure à 6 mois à compter de la date d’arrivée en Tanzanie est exigé par les autorités tanzaniennes.

L’Ambassade de Tanzanie à Paris ne délivre plus aucun visa depuis novembre 2019 et seul un visa électronique peut être obtenu, uniquement sur le site du gouvernement.

Toutefois, lorsque le voyageur n’a pas la possibilité d’effectuer une demande de visa avant son départ, il peut en obtenir la délivrance aux aéroports internationaux de Dar-Es-Salam, Zanzibar et Kilimandjaro, ainsi qu’aux ports de Dar-Es-Salam, Zanzibar et Kigoma.

Au passage à la frontière, les officiers de l’immigration peuvent réduire la validité d’un visa délivré en ligne. Il convient donc de vérifier la mention apposée par les services de l’immigration sur le visa lui-même et de respecter strictement la durée du séjour accordé.

Il est indispensable d’informer l’autorité tanzanienne délivrant le visa du caractère touristique ou professionnel du séjour. Les tarifs du visa tourisme sont différents et toute personne séjournant sous couvert d’un visa de ce type alors que ses raisons sont professionnelles s’expose à des poursuites judiciaires aux lourdes conséquences (forte amende, expulsion, voire interdiction temporaire ou définitive du territoire). Il est par exemple interdit d’exercer une quelconque activité (même bénévole) avec un visa de tourisme : les intéressés doivent, même pour un court séjour, présenter une demande de permis de résidence de type C.

Seuls les dollars américains postérieurs à 2006 sont acceptés pour le paiement des frais de visa à l’entrée de la Tanzanie. Visa touriste = 50 € ou 50 USD (sans rendu de monnaie possible). Visa business = 250 € ou 250 USD.

Pour de plus amples informations, il est recommandé de consulter le site tanzanien de l’Immigration.

Infection pulmonaire - Coronavirus Covid-19

Publié le : 24/03/2023

S’agissant des conditions d’entrée, de séjour et de sortie du territoire national, il convient de consulter l’Alerte Covid ainsi que le site du ministère de l’Intérieur.

Conditions d’entrée sur le territoire tanzanien

Il est conseillé à tous les voyageurs entrant ou transitant en Tanzanie par les frontières terrestres, maritimes ou les aéroports de se faire vacciner intégralement contre le COVID-19 selon le schéma vaccinal admis dans leur pays de résidence.

Les voyageurs entrant ou transitant par la Tanzanie continentale ne sont plus tenus de présenter de certificat de vaccination, ni de résultat de tests négatifs au COVID-19. Toutefois, à des fins de surveillance, les agents sanitaires aux frontières peuvent à tout moment procéder aléatoirement et gratuitement à un test antigénique sur des voyageurs lors de leur arrivée.

A l’arrivée dans le pays, un contrôle thermique et physique sera effectué. Les passagers présentant des symptômes seront immédiatement isolés et seront pris en charge conformément au protocole sanitaire en place.

Conditions de sortie du territoire tanzanien

Il est vivement conseillé à tous les voyageurs quittant la Tanzanie, de se renseigner avant leur départ auprès de leur agence de voyage sur les exigences des formalités liées au COVID-19 de leur pays de destination ou du moyen de transport qu’ils utiliseront.

En cas d’urgence médicale pendant le voyage, veuillez appeler le numéro gratuit d’urgence sanitaire : 199 pour la Tanzanie continentale.

Cas spécifique des voyages vers Zanzibar

Il est conseillé à tous les voyageurs entrant ou transitant par Zanzibar de présenter un certificat de vaccination valide avec un QR code pour vérification à l’arrivée. Les seuls vaccins acceptés sont ceux ayant été approuvés par la Tanzanie et l’Organisation mondiale de la santé (liste des vaccins acceptés sur www.mohz.go.tz).

Tous les voyageurs entrant ou transitant par Zanzibar sont exemptés des exigences de test COVID-19, sauf indication contraire du moyen de transport utilisé ou des pays de destination finale.

Néanmoins, pour des raisons de contrôle sanitaire, les autorités se réservent le droit de réaliser aléatoirement un test antigénique gratuit à toute personne se présentant aux points d’entrée de Zanzibar.

A leur arrivée, tous les voyageurs seront soumis à un contrôle de température. En cas de symptôme, les voyageurs seront immédiatement isolés et pris en charge par les autorités sanitaires compétentes.

Les voyageurs qui seraient présents en Tanzanie sont invités à s’inscrire sur Ariane.


Santé

Un séjour à l’étranger implique pour tout voyageur de prendre certaines précautions en matière de santé. La rubrique ci-dessous mentionne les indications essentielles. Ces indications ne dispensent toutefois pas le voyageur d’une consultation chez son médecin traitant et/ou dans un centre hospitalier, suffisamment longtemps avant la date de départ pour permettre le rappel des vaccins.

Avant le départ

Frais d’hospitalisation et dépenses de santé

Afin de faire face aux frais d’hospitalisation et aux dépenses de santé, parfois très élevés à l’étranger, il est impératif de disposer d’un contrat d’assistance ou d’une assurance permettant de couvrir tous les frais médicaux (chirurgie, hospitalisation, etc.) et de rapatriement sanitaire, au risque de ne pas avoir accès aux soins, y compris en cas d’urgence vitale. Ces frais ne pourront en aucun cas être pris en charge par l’ambassade de France sur place.

En cas d’urgence médicale vitale en dehors de Dar-Es-Salam et de sa région proche, il est vivement recommandé, si le patient est transportable, de le faire directement évacuer par avion au Kenya ou en Afrique du Sud (voir "Contacts utiles", en marge droite de la présente fiche). L’ambassade peut donner toutes les adresses utiles via le standard de l’ambassade : +255 22 219 88 00 (ou en cas d’urgence : +255 784 210 396). Le médecin référent du poste, français, est joignable directement au +255 754 25 46 42 (du lundi au vendredi de 8h à 17h et le samedi de 8h à 13h).

Recommandations pour sa santé

Consulter si besoin son médecin traitant ou un centre de vaccinations international pour faire une évaluation de son état de santé, analyser les risques sanitaires et bénéficier de recommandations sanitaires, notamment sur les vaccinations nécessaires ou recommandées.

Constituer sa pharmacie personnelle en conséquence et emporter dans ses bagages les médicaments nécessaires ; ne jamais consommer des médicaments achetés dans la rue (risque de contrefaçons). Pour plus d’informations, consulter les fiches Informations pratiques.

Vaccinations

  • S’assurer d’être à jour dans ses vaccinations habituelles ainsi que celles liées à toutes les zones géographiques visitées.
  • Ainsi, la mise à jour de la vaccination diphtérie-tétanos-poliomyélite (DTP) est recommandée, de même que la vaccination rubéole oreillons et rougeole chez l’enfant. La vaccination antituberculeuse est également souhaitable.
  • Autres vaccinations conseillées : en fonction des conditions locales de voyage, les vaccinations contre la fièvre typhoïde et les hépatites virales A et B peuvent être recommandées.
  • Il est préférable d’être vacciné contre la méningite bactérienne A + C + Y + W135.
  • La vaccination contre la rage peut également être proposée dans certains cas, en fonction des conditions et lieux de séjour. Demander conseil à son médecin ou à un centre de vaccinations internationales.
  • Les informations données par les autorités tanzaniennes concernant la vaccination contre la fièvre jaune sont ambiguës. La vaccination contre la fièvre jaune n’est en principe obligatoire que pour les personnes en provenance d’un pays où cette fièvre est endémique (1), ou pour celles qui ont transité plus de 12 heures par un de ces pays. Dans la pratique, la preuve de vaccination est souvent exigée de manière indistincte. La vaccination contre la fièvre jaune attestée par un carnet de vaccinations international peut permettre d’éviter des problèmes administratifs à l’aéroport mais ne constitue pas une obligation légale ou médicale.

(1) Ces pays sont : (Afrique) Angola, Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Cap-Vert, République centrafricaine, Congo, Congo (RDC), Côte d’Ivoire, Éthiopie, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissao, Guinée équatoriale, Kenya, Libéria, Mali, Mauritanie, Niger, Nigéria, Ouganda, Rwanda, Sao Tomé-et-Principe, Sénégal, Sierra Leone, Somalie, Soudan, Tchad, Togo. (Amérique du Sud) Argentine, Bolivie, Brésil, Colombie, Équateur, Guyane, Guyana, Panama, Paraguay, Pérou, Surinam, Trinité-et-Tobago, Vénézuéla.

Risques sanitaires

Maladies transmises par les moustiques

Paludisme

Le paludisme est très présent en Tanzanie, notamment dans la région de Dar Es Salam.
Le paludisme (ou malaria) est une maladie parasitaire (potentiellement grave) transmise par les piqûres de moustiques.
Les mesures classiques de protection contre les moustiques durant la soirée et la nuit sont fortement recommandées (cf ci-après). Pour ce qui est du traitement médicamenteux, il convient de s’adresser avant le départ à son médecin traitant ou à un centre hospitalier spécialisé dans la médecine des voyages.
Le traitement devra être poursuivi après le retour en France durant une durée variable selon le produit utilisé. Durant le séjour et durant les deux mois qui suivent le retour, en cas de fièvre, un avis médical doit être pris rapidement, pour mettre en œuvre dès que possible un traitement antipaludique éventuel.

Dengue

La dengue est présente en Tanzanie et est en augmentation depuis quelques années, notamment dans la région de Dar-Es-Salam.
La transmission de la dengue s’effectue par l’intermédiaire de moustiques infectés. Il n’existe actuellement pas de traitement préventif contre l’infection de la dengue, mais un vaccin est en cours de développement. La prise en charge est donc avant tout symptomatique. Elle repose sur la prise d’antalgiques à base de paracétamol et sur le repos. Éviter impérativement la prise d’aspirine et d’anti-inflammatoires.
La prévention individuelle repose donc essentiellement sur les moyens de protection contre les piqûres de moustiques (cf ci-après) en particulier à Dar-Es-Salam et ses environs, ainsi que sur l’archipel de Zanzibar.

Chikungunya

La transmission du Chikungunya est possible. Il n’existe actuellement pas de traitement préventif pour ces maladies. La prévention individuelle repose donc essentiellement sur les moyens de protection contre les piqûres de moustiques (cf. ci-après). En cas de fièvre, un avis médical doit être pris rapidement.
Plus d’informations sur le site de Santé publique France.

Trypanosomiase (ou maladie du sommeil)

Quelques cas de trypanosomiase humaine africaine (maladie du sommeil) ont été rapportés ces dernières années chez des touristes ayant séjourné dans les grands parcs animaliers du pays. La maladie demeure pourtant assez rare et ne touche que les zones où sont présents des animaux sauvages. Elle est transmise par une mouche tsé-tsé infectée. Les symptômes apparaissent habituellement quelques jours, quelques semaines, voire quelques années après avoir été piqué. Il n’existe pas de vaccin ni de médicament préventif qui protègent contre la maladie du sommeil.

La prévention repose essentiellement sur la prévention des piqûres d’insectes. En cas de symptômes, il convient donc de consulter un médecin après un séjour dans une zone concernée.

La fièvre de la vallée du Rift

Des cas de fièvre de la vallée du Rift ont été signalés dans le nord du pays (région d’Arusha). Cette maladie du bétail peut être transmise par contact direct avec le sang ou le lait de l’animal ou par une piqûre de moustique. Afin de réduire les risques de contracter cette maladie potentiellement grave, il est recommandé d’éviter tout contact avec des produits crus d’origine animale, de veiller à une cuisson suffisante des aliments (en particulier du lait) et de se protéger soigneusement des piqûres de moustiques, de jour comme de nuit. Il n’existe pas de vaccin contre cette maladie.

Mesures générales de prévention pour se protéger des moustiques
  • Porter des vêtements couvrants, amples, légers, de couleur claire ;
  • Utiliser des produits répulsifs cutanés : voir à ce sujet les recommandations du ministère des Solidarités et de la Santé (PDF - 78.3 ko) et de l’Institut Pasteur (PDF - 1.21 Mo).
  • Protéger son logement (moustiquaires, diffuseurs électriques, serpentins, climatisation, etc.).
  • Détruire les sites potentiels de reproduction des moustiques (récipients d’eau stagnante comme les soucoupes sous les pots de fleurs, les gouttières, les pneus, etc.).

Autres maladies

Leptospirose

Plusieurs cas de leptospirose ont été signalés en Tanzanie. La leptospirose est une maladie bactérienne présente dans le monde entier. La transmission à l’humain se fait par contact avec les milieux souillés par les urines d’animaux infectés. La prévention repose sur les mesures d’hygiène générales (lavage des mains, lutte contre les rongeurs, assainissement, etc.) et sur la vaccination des personnels à risque.

Ebola

Il est recommandé de suivre les consignes de prévention ci-dessous :

  • se tenir régulièrement informé de l’évolution de l’épidémie en consultant le site du ministère tanzanien de la Santé ;
  • ne pas consommer ni manipuler de viande de brousse ;
  • se laver les mains fréquemment au savon ou avec les solutions de lavage hydro-alcooliques ;
  • éviter les contacts directs avec les secrétions des malades ayant une forte fièvre, des troubles digestifs ou des hémorragies extériorisées par la bouche, le nez, ou les selles.
Choléra

Le choléra est présent en Tanzanie. Les zones concernées sont le plus souvent des quartiers urbains insalubres et d’habitat informel. Le choléra est une infection digestive bactérienne qui se transmet par ingestion d’aliments mal cuits (fruits de mer, par exemple) ou souillés (fruits et légumes) et ingestion d’eau contaminée. Les personnes présentant les signes de l’affection (diarrhée liquide, vomissements, fièvre et faiblesse générale) doivent consulter un médecin en urgence. Les précautions d’usage sont recommandées (cf. hygiène alimentaire).

Fièvre Typhoïde

La fièvre typhoïde est une maladie bactérienne liée aux salmonelles. Les symptômes associent notamment une forte fièvre et des troubles digestifs et imposent une consultation médicale urgente car des complications graves sont possibles. Les précautions d’usage sont recommandées (cf. hygiène alimentaire).

Rage

La rage est une maladie virale transmissible accidentellement à l’humain par un mammifère atteint du virus par morsure ou léchage d’une muqueuse. La mortalité est très élevée en l’absence de prise en charge médicale rapide, et il n’existe aucun traitement curatif de la rage déclarée. La vaccination préventive (en préexposition) avant un séjour en zone exposée peut être recommandée et nécessite une consultation médicale préalable.
Pour plus d’informations sur le site du ministère des Solidarités et de la Santé.

Méningite

La plus grande prudence est conseillée en cas de déplacement dans cette zone d’Afrique de l’Est, et il convient d’éviter de s’y rendre avec de jeunes enfants. Il est donc vivement recommandé de consulter un médecin préalablement à un voyage, pour faire une évaluation sur la nécessité de vaccination contre le méningocoque (A,C,Y,W).
Plus d’informations sur le site du ministère des Solidarités et de la Santé.

Infection par le virus HIV – IST

La Tanzanie est un pays fortement impacté par le VIH. En 2020, il est estimé que 1,7 million de personnes vivent avec le VIH, dont 1 million de femmes âgées de 15 ans. Il est recommandé de prendre toutes les précautions d’usage en la matière et d’éviter les comportements à risque.

Quelques règles simples

Il est recommandé de :

  • éviter les baignades dans les eaux stagnantes (risque d’infection parasitaire).
  • éviter de marcher pieds nus sur le sable et les sols humides.
  • se tenir à distance des cadavres d’animaux, des animaux et de leurs déjections.
  • ne pas approcher les animaux errants et les chiens (risque de morsure et de rage) ; ne pas caresser les animaux rencontrés.
  • veiller à sa sécurité routière (port de la ceinture de sécurité, port du casque en deux-roues).
  • ne jamais consommer de médicaments achetés dans la rue.

Se préserver des contaminations digestives ou de contact

  • Se laver les mains régulièrement avec des solutions de lavage hydro-alcooliques, surtout avant et après les repas ou le passage aux toilettes.
  • Veiller à la qualité des aliments, et surtout à leur bonne cuisson.
  • Éviter la consommation de produits alimentaires (poisson, viande, volaille, lait) crus ou peu cuits.
  • Peler les fruits ou légumes ou lavez-les bien (à l’eau saine).
  • Éviter les crudités, coquillages, plats réchauffés et buffets froids.
  • Ne boire que de l’eau et boissons encapsulées ou de l’eau rendue potable (filtration, ébullition ou, à défaut, produit désinfectant).
  • Éviter les glaçons et glaces, ainsi que la consommation de jus de fruits frais, de légumes crus et de fruits non pelés. Ne consommer le lait que pasteurisé ou bouilli.
  • Éviter les contacts avec des personnes malades.
  • Respecter les règles d’hygiène de base et nettoyer avec attention les cuisines, salles de bain et WC.

Sécurité

Risques encourus et recommandations associées

Délinquance

Les actes de délinquance (viols, vols à la tire, agressions, cambriolages, car-jacking) connaissent une forte hausse en Tanzanie. Il est recommandé de faire preuve d’une très grande vigilance, notamment à la tombée de la nuit dans toutes les grandes villes du pays ainsi que dans les zones touristiques et à proximité des plages, restaurants, hôtels, clubs ou centres commerciaux. Les vols avec violence pour des téléphones portables sont à la hausse.

A Zanzibar, les agressions se concentrent dans les zones touristiques : Stone Town, Nungwy, Paje et Jambiani.

A Paje et Jambiani, des cambriolages la nuit de chambres et villas occupées par des touristes ont été signalés. Les cambrioleurs n’hésitent pas à rentrer dans les chambres d’hôtel, parfois avec la complicité du personnel de l’hôtel, dont des gardiens. Il est recommandé de bien fermer les fenêtres et portes des chambres.

A Paje et Jambiani, plusieurs cas de viols ou tentatives de viols de touristes ont été signalés. Il est recommandé aux femmes voyageant seules d’être particulièrement vigilantes, de verrouiller leurs chambres la nuit et de privilégier les locations dans des hôtels sécurisés plutôt que des villas isolées.

Le dépôt de plainte est par ailleurs compliqué (pas d’officiers de police francophones, difficilement anglophones). Les commissariats ne remettent pas de copie du dépôt de plainte.

Risque terroriste

La menace terroriste est avérée dans plusieurs États voisins de la Tanzanie, ainsi qu’à la frontière avec le Mozambique. Du fait de la porosité des frontières, du caractère international des réseaux terroristes et des incursions d’éléments insurgés, la Tanzanie est considérée comme cible potentielle du terrorisme. Il est donc recommandé de faire preuve de prudence, notamment dans les lieux fréquentés par les étrangers (hôtels, bars, restaurants, discothèques, centres commerciaux, lieux de culte, etc.), sur l’ensemble du territoire tanzanien et notamment la capitale économique du pays Dar-Es-Salam.

Risques liés aux transports

A Zanzibar, les services de commande de véhicules de tourisme avec chauffeur (VTC de type Uber) ne fonctionnent pas. Il existe aussi de faux taxis, reconnaissables à la couleur de la plaque : celle des taxis officiels est blanche.

La Tanzanie est le 6ème pays ayant le plus fort taux de mortalité routière au monde. L’état vétuste des routes, l’absence de signalisation et d’éclairage, les comportements imprudents des conducteurs et la présence d’animaux sur les routes augmentent le risque d’accident, et les capacités de prise en charge médicale sont sommaires. La conduite de nuit est formellement déconseillée en dehors des agglomérations. Des accidents de la route impliquant des minibus et des scooters sont particulièrement fréquents.

Il est conseillé d’éviter ce type de transports et de privilégier l’avion pour les trajets de longue distance. Il convient néanmoins de se renseigner auprès des agences de tourisme avant d’emprunter les compagnies aériennes locales opérant des vols intérieurs, car certaines ne présentent pas toutes les garanties en matière de sécurité. Depuis le début de l’année 2022, plusieurs accidents aériens mortels impliquant des compagnies aériennes tanzaniennes ont eu lieu, dont un mortel.

Navigation en Mer

La navigation vers l’Océan Indien en général demeure dangereuse, notamment à cause d’actes ponctuels de piraterie.
Il est recommandé de signaler tout projet de déplacement par voie maritime dans la région et de rejoindre la coopération maritime volontaire en transmettant sa position et ses intentions à :

Consulter également la fiche consacrée à la Piraterie maritime.

Risque sismique

Le risque sismique existe en Tanzanie. Pour plus d’informations sur la conduite à tenir, consulter la fiche réflexe consacrée aux séismes.

Zones de vigilance

Zones formellement déconseillées (en rouge sur la carte)

Région sud-est frontalière avec le Mozambique

La zone frontalière de la Tanzanie avec le Mozambique dans la région de Mtwara est formellement déconseillée. Suite à plusieurs attaques terroristes depuis le mois d’octobre 2017, le nord-est du Mozambique est formellement déconseillé. Des incursions ponctuelles mais meurtrières ont également eu lieu du côté tanzanien de la frontière.

Zones déconseillées sauf raison impérative (en orange sur la carte)

Régions occidentales frontalières avec le Burundi

La présence potentielle de groupes armés ou de trafiquants dans les régions frontalières avec le Burundi peut engendrer des situations d’insécurité dans la région de Kagera, et la région de Kigoma. Il est déconseillé, sauf raison impérative, de se rendre dans ces parties du territoire.

Région de Mtwara

À la suite de plusieurs incursions sur le territoire tanzanien d’éléments insurgés depuis le Mozambique, la région de Mtwara est déconseillée sauf raison impérative. Il convient en cas de déplacement impératif de prendre toutes les mesures sécuritaires qui s’imposent et dans les autres régions situées au sud-est de la Tanzanie de rester particulièrement vigilant.

Zones en vigilance renforcée (en jaune sur la carte)

Le reste du pays est en vigilance renforcée.

Au nord (régions d’Arusha et du Kilimandjaro), il est conseillé de suivre scrupuleusement les consignes données par les opérateurs touristiques en matière de circulation, de criminalité, de sécurité dans les parcs nationaux et de santé.

Une vigilance renforcée s’impose sur l’axe routier Arusha-Nairobi, où l’insécurité routière est particulièrement importante.

Illust:357.2 ko, 680x757
Dernière actualisation le 9/11/2020, toujours en vigueur le 18/07/2024
Recommandations générales

Il est recommandé de :

  • ne pas se promener dans les endroits isolés, et en particulier sur les plages de Dar-Es-Salam et de ses environs ; éviter de se promener à pied la nuit, en particulier à Dar-Es-Salam, Zanzibar et Arusha ; ne pas porter argent et objets de valeur de manière ostentatoire.
  • ne jamais prendre de taxis non-officiels (les taxis officiels sont identifiables par la bande de couleur et un cercle dans lequel sont indiqués le quartier de rattachement et le numéro du taxi). En effet, plusieurs touristes empruntant des taxis non officiels se sont retrouvés rejoints par plusieurs complices au cours de la course, qui ensuite les séquestrent pendant plusieurs heures, les frappent et les obligent à procéder à plusieurs retraits bancaires. Il est conseillé de donner son code sans aucune résistance (les banques remboursant les sommes volées), et après un tel incident, de porter plainte et de contacter au plus vite le consulat. Le recours à l’application Uber peut être envisagé.
  • circuler en voiture avec les portières verrouillées et les vitres fermées ; éviter de conduire de nuit en dehors des agglomérations.
  • être particulièrement vigilant lors des excursions dans les parcs naturels, en particulier avec de jeunes enfants, en raison de la présence d’animaux sauvages.
  • pour les voyageurs en bus, ne jamais accepter de nourriture ou de boisson offerte par d’autres voyageurs, même à l’apparence inoffensive (enfants) ; plusieurs voyageurs ont ainsi été drogués et dévalisés. La drogue utilisée peut s’avérer très dangereuse pour la santé, voire létale.

Activités sportives à risque

Parcs naturels

Lors de visites dans les parcs naturels, il est recommandé de suivre scrupuleusement les consignes de sécurité. Il est déconseillé de sortir du véhicule sans autorisation.

Alpinisme

L’ascension des monts Meru (4 556 m) et Kilimanjaro (5 895 m) nécessite une préparation physique et médicale adaptée (des décès sont dénombrés chaque année). Il est impératif de s’y rendre accompagné de guides provenant d’agences de voyages sérieuses et de contracter une assurance spécialisée dans les secours en montagne qui couvre ces risques. En cas de problèmes graves dus à l’altitude, les moyens d’assistance médicale sur place ou d’évacuation rapide sont insuffisants.


Pour plus d’information sur cette destination rendez-vous sur le site Diplomatie.gouv
S'inscrire
Nom *
Prénom *
Adresse email *
Mot de passe *
Répéter le mot de passe *
* Obligatoire
Se connecter
Adresse email
Mot de passe
Mot de passe oublié
Saisissez votre adresse e-mail et nous vous enverrons un lien pour réinitialiser votre mot de passe.

Adresse email
PORTAIL ENTREPRISES & CSE


Code d'acces
 
Demander votre code d’accès - service réservé aux entreprise
Cookies utilisés
Les cookies sont des données stockées sur votre ordinateur, tablette ou mobile sur internet à la demande du serveur gérant le site Web visité. Ils contiennent des informations sur la navigation effectuée sur les pages du site et sont principalement utilisés pour garder en mémoire vos choix et vos préférences. Ils permettent notamment un confort optimal de navigation, la personnalisation des contenus que vous consultez, l'établissement de statistiques de mesures d'audience, l'émission de publicités adaptées à vos centres d'intérêts, et l'amélioration de l'interactivité du site avec les réseaux sociaux. Vous avez la possibilité de désactiver l'enregistrement de certains de ces cookies. Veuillez nous indiquer vos préférences pour l'ensemble des cookies listés ci-dessous :

Les cookies nécessaires au fonctionnement

Ces cookies sont indispensables au bon fonctionnement de notre service. Ils sont généralement activés en réponse à des actions que vous effectuez comme la configuration de vos préférences de confidentialité, la connexion ou le remplissage de formulaires. Ils permettent par exemple de se souvenir de vos préférences, se connecter via un réseau social, améliorer et adapter nos contenus en fonction de vos attentes.

Les cookies nécessaires à certaines fonctionnalités optionnelles

Ces cookies permettent d'améliorer les fonctionnalités et la personnalisation de notre site. Si vous n'acceptez pas ces cookies, certains ou tous ces services seront susceptibles ne pas fonctionner correctement.

Les cookies de mesure d’audience

Ces cookies nous permettent de déterminer le nombre de visites et les sources du trafic sur notre site web, afin d'en mesurer et d’en améliorer les performances. Ils permettent d’observer la manière dont vous utilisez et naviguez sur le site : les pages consultées, les pages quittées, les clics, le navigateur utilisé, etc. Les données recueillies permettent notamment de vous proposer un confort optimal de navigation. Toutes les informations collectées par ces cookies sont agrégées et donc anonymisées, ne révélant pas votre identité.

Les cookies relatifs à la publicité ciblée

Ces cookies sont utilisés pour établir des profils sur vos intérêts afin de vous proposer des publicités ciblées, les nôtres ou celles de nos partenaires, sur d’autres sites. Si vous n'acceptez pas cette catégorie de cookies, vous verrez toujours des publicités lors de votre navigation sur d'autres sites web mais elles ne seront plus basées sur vos préférences et votre comportement d’utilisateur.
Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d'améliorer l'expérience de nos utilisateurs.
Les cookies sont des données qui sont téléchargés ou stockés sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil.

En cliquant sur "Tout accepter", vous acceptez l'utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement.
Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d'accès au site.